Direkt zum Inhalt | Direkt zur Navigation

Sektionen
Benutzerspezifische Werkzeuge

Échange de données informatisées

EDIFACT est l'acronyme pour Échange de données informatisées pour l'administration, le commerce et le transport (en anglais, Electronic Data Interchange for Administration, Commerce and Transport), qui est une norme des Nations unies décrivant des modalités techniques pour l'échange de données informatisé (EDI) dans différents secteurs industriels. EDIFACT définit à la fois une syntaxe et un contenu pour les messages EDI.

L'abréviation EDI signifie Electronic Data Interchange ou, en français, Echange de Données Informatisées. L'EDI peut être défini comme l’échange, d’ordinateur à ordinateur, de données concernant des transactions en utilisant des réseaux et des formats normalisés. Les informations issues du système informatique de l’émetteur transitent par l’intermédiaire de réseaux vers le système informatique du partenaire pour y être intégrées automatiquement. Ceci induit :- Echanger quoi ? Besoin de s’entendre sur ce que l’on échange et comment le modéliser;- Echanger comment ? Besoin de transporter les informations via quel média, quels protocoles de communication ? Aujourd'hui, lorsque vous faites vos courses au supermarché, plus de 90% des produits que vous achetez ont été commandés par EDI, voire facturés après que l'avis d'expédition a été transféré de la même façon. Et tout cela, sans retaper les données, donc gain de temps et d'argent, en réduisant les erreurs de saisie. Dans de nombreux cas l'utilisation des EDI est incontournable, en effet, les petits poulets que vous achetez sont pesés, étiquetés avec le poids, le numéro de lot et un prix au kilo actualisé... Chaque jour pour chaque magasin, car deux magasins de la même enseigne ne vendent pas forcément au même prix... Au vu de la masse d'informations à traiter et du délai pour préparer et livrer les poulets commandés chaque jour, seul l'usage des EDI vous permet d'avoir des poulets frais dans votre assiette avec un maximum de sécurité alimentaire, car bien sûr les informations de traçabilité transitent aussi par EDI. La norme internationale utilisée pour l'Echange de Données Informatisé (EDI) est la norme UN/EDIFACT, maintenue et coordonnée par le Centre pour la Facilitation des procédures et pratiques dans l'Administration, le Commerce et les Transports (CEFACT).

La norme générale est adaptée par des organismes de normalisation nationaux et sectoriels, afin de mieux prendre en compte les besoins de chaque branche d'activité. En France on peut en particulier citer les normes GENCOD (grande distribution), INOVERT (transport), ODETTE (automobile) EDITEC (lcommerce) et ETEBAC (banque).

Au moins deux fois par an, la norme fait l'objet d'une mise à jour globale. L'ensemble de cette mise à jour fait l'objet de la création d'un nouveau répertoire des données et messages. chaque répertoire est identifié par l'année (sur deux chiffres) ainsi qu'un numéro ou une lettre pour indiquer sa position dans l'année (1 ou 2 pour les anciens répertoires, A, B ou C pour les plus récents). L'ISO a adopté EDIFACT par la norme ISO 9735.

Pour suivre ces tendances, les acteurs de tous horizons cherchent à supporter aussi bien les standards EDI que EDI-INT et XML. Et ce, tout en réalisant la convergence des notions d'EAI et de plate-forme d'échanges B-to-B. EDIINT est conçu sur la base d’un protocole général (MIME), sécurisé (chiffrement et signature) et répondant aux nécessités des échanges électroniques de documents (accusé de réception/non-réception, reçu de non-répudiation). EDIINT permet de détecter tout changement apporté à un document pendant son transport grâce à sa technologie de cryptage. La signature électronique, elle aussi chiffrée, valide que l’émetteur est bien celui qu’il dit être. Enfin, l’émetteur reçoit un accusé de réception et de bon déchiffrement, appelé Message Disposition Notification (MDN). Cet accusé garantit le bon déroulement de la transaction de bout en bout et est lui aussi signé et chiffré.

La Commande (ORDERS) est transmise par le client au fournisseur pour commander un ou plusieurs articles ou services et pour indiquer les quantités et les dates et lieux de livraison. Le message peut faire référence à une Réponse à l'appel d'offre antérieure émise par le fournisseur des produits. Le message se base sur les codes de localisation et sur les codes article échangés antérieurement dans les messages PRICAT et PARTIN. Ce message a pour vocation d'être utilisé pour les commandes quotidiennes. La règle générale est qu'une Commande correspond à une livraison en un seul lieu. Il est néanmoins possible de spécifier des livraisons multiples pour différents lieux et à des dates différentes ou direction du Westaflex.

abgelegt unter:
Tag Cloud
Navigation